MANIF POETIQUE

Mardi 10 juin 2 10 /06 /Juin 10:48




(Manifestation poétique des Premières l1 de l'Iroise à Brest le 14 mars 2008)





Des rives, les massifs amassent leurs corps dispersés


Que les charognards, aveugles, cueillent avec espoir.


L'ombre infime du temps s'allie avec la chaleur du soleil,


Les douces terminaisons de la terre crachent des pluies de roses


Alors que l'éclatement des songes, furtif,


Vient déranger de leurs routes les douces poussières de ce monde


Qui elles dansent avec les larmes de feu.



(Poème écrit par Yohann)

Par Première L1 - Publié dans : MANIF POETIQUE
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 9 juin 1 09 /06 /Juin 09:04

 

 




Le 14 mars 2008, les Premières L1 du Lycée de l'Iroise ont manifesté à Brest :
 ils expliquent ici le travail qu'ils ont mené sur la poésie
à travers le BLOG VOIX-IROISE
et leur MANIF POETIQUE virtuelle et réelle...








J'ai ramassé le rien de l'air


Et  les mots tombent d'un ciel si vert,


Qu'on dirait des
sourires.





(article de Marine C.)

 

Par Première L1 - Publié dans : MANIF POETIQUE
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 8 juin 7 08 /06 /Juin 09:41



Le 14 mars 2008, les Premières L du Lycée de l'Iroise
ont envahi les rues de Brest à la recherche de ...

A SUIVRE ...








Quand le monde
               
       Sera réduit

             En une plage noire, 

                       Je vous trouverai

                                 Et je danserai.


Par Première L1 - Publié dans : MANIF POETIQUE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 7 juin 6 07 /06 /Juin 09:32



"Boileau, si tu savais,
Tes règles, tes règles
Boileau, si tu savais,
Tes règles où on s'les met....
AUCUNE AUCUNE AUCUNE HESITATION
NON NON NON A LA VERSIFICATION !"


Le 14 mars 2008,
les Premières L1 de l'Iroise ont manifesté à Brest pour la poésie et la liberté...


(A SUIVRE !)





          La 
     musique 
       est 
         une 
           rime 
             en 
               feu.



                                                   (Article d'Emmanuelle)

 







Par Première L1 - Publié dans : MANIF POETIQUE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 31 mai 6 31 /05 /Mai 12:19

 

 

 



Le 14 mars 2008, les Premières L1 de l'Iroise ont manifesté à Brest
parce que "l'amour est à réinventer" !

A SUIVRE ...



 

Pe r l e    d ' e a u    

d ' u n    v i e i l   a m o u r ,

O d e u r     d e    p l u i e ,      l ' o m b r e      d ' é c l a i r

C o u v r e    l e s    r ê v e r i e s 

E t    l e    j o u r    s ' e n v o l e  
 c o m m e     u n     s o u r i r e

 .    .    .


(Article d'Agathe B)

Par Première L1 - Publié dans : MANIF POETIQUE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 23 mai 5 23 /05 /Mai 08:43




 

 


Le 14 mars 2008,
les Premières L1 de l'Iroise
ont tournoyé dans les rues de Brest
pour la poésie.

A SUIVRE...











Des visages mordent le ciel,
mon amour

Des silences marchent jusqu'à l'usure,
mon amour

Les heures tournent
, mon amour...




(Article de Fanny)

Par Première L1 - Publié dans : MANIF POETIQUE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 20 mai 2 20 /05 /Mai 00:00

 

 



Début de la manifestation poétique des Premières L1 de l'Iroise
à Brest le 14 mars 2008

A SUIVRE...






Je slame
et j'assène ces mots suaves qui sonnent sur l'enclume de ta peau sublime.

Je slame sauvage et j'aime cette gym et j'aime ce jam

Comme un hymne à l'homme
, au crime ou comme un hymne au vague à l'âme.

Je slame, sommeille et je sème sur la scène la flamme, somme de mes cimes

Je slame et je somme les cimes de descendre au sonnet sur la scène...

(Article d'Agathe P)

Par Première L1 - Publié dans : MANIF POETIQUE
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 19 mai 1 19 /05 /Mai 11:42






(Le 14 mars 2008, place de la Liberté à BREST,
les Premières L1 du Lycée de l'Iroise se rassemblent
en vue de leur manifestation poétique...)
A SUIVRE...





 




RENE CHAR
Bel édifice et les pressentiments



J'écoute marcher dans mes jambes
La mer morte, vagues par-dessus tête.

Enfant la jetée-promenade sauvage,
Homme l'illusion imitée

Des yeux purs dans les bois
Cherchent en pleurant la tête habitable.





MARCEL PROUST

      

"Le seul véritable voyage,
le seul bain de jouvence,
ce ne serait pas d'aller vers de nouveaux  paysages
mais d'avoir d'autres yeux."







(Article de Marianne)
Par Première L1 - Publié dans : MANIF POETIQUE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 15 mars 6 15 /03 /Mars 15:31

Vendredi 14 mars 2008, les Premières L1 de l'Iroise ont battu le pavé brestois pour proclamer la nécessité vitale de la poésie. 


undefined
 
ARTHUR RIMBAUD : Démocratie


(...) Au revoir ici, n'importe où. Conscrits du bon vouloir, nous aurons la philosophie féroce ; ignorants pour la science, roués pour le confort ; la crevaison pour le monde qui va. C'est la vraie marche. En avant, route ! 
 

  undefined


 

ARTHUR RIMBAUD : A une raison

Un coup de ton doigt sur le tambour décharge tous les sons et commence la nouvelle harmonie.

Un pas de toi, c'est la levée des nouveaux hommes et leur en-marche.

Ta tête se détourne : le nouvel amour !
Ta tête se retourne, - le nouvel amour !

"Change nos lots, crible les fléaux, à commencer par le temps" te chantent ces enfants. "Elève n'importe où la substance de nos fortunes et de nos voeux" on t'en prie.

Arrivée de toujours, qui t'en iras partout.
  


undefined

 

RIMBAUD : Génie

Il est l'affection et le présent, puisqu'il a fait la maison ouverte à l'hiver écumeux et à la rumeur de l'été, lui qui a purifié les boissons et les aliments, lui qui est le charme des lieux fuyants et le délice surhumain des stations. Il est l'affection et l'avenir, la force et l'amour que nous, debout dans les rages et les ennuis, nous voyons passer dans le ciel de tempête et les drapeaux d'extase.

(...)

Son jour ! l'abolition de toutes souffrances sonores et mouvantes dans la musique plus intense.

Son pas ! les migrations plus énormes que les anciennes invasions.

O lui et nous ! l'orgueil plus bienveillant que les charités perdues.

O monde ! et le chant clair des malheurs nouveaux !

Il nous a connus tous et nous a tous aimés. Sachons, cette nuit d'hiver, de cap en cap, du pôle tumultueux au château, de la foule à la plage, de regards en regards, forces et sentiments las, le héler et le voir, et le renvoyer, et sous les marées et au haut des déserts de neige, suivre ses vues, ses souffles, son corps, son jour. 


undefined
 

ARTHUR RIMBAUD  : Royauté

Un beau matin, chez un peuple fort doux, un homme et une femme superbes criaient sur la place publique : "Mes amis, je veux qu'elle soit reine !" "Je veux être reine !" Elle riait et tremblait. Il parlait aux amis de révélation, d'épreuve terminée. Ils se pâmaient l'un contre l'autre.

En effet ils furent rois toute une matinée où les tentures carminées se relevèrent sur les maisons, et tout l'après-midi, où ils s'avancèrent du côté des jardins de palmes.


undefined

RIMBAUD : Une saison en enfer (Adieu)

Il faut être absolument moderne.

Point de cantiques : tenir le pas gagné. Dure nuit ! le sang séché fume sur ma face, et je n'ai rien derrière moi, que cet horrible arbrisseau !... 

(...)

Cependant c'est la veille. Recevons tous les influx de vigueur et de tendresse réelle. Et à l'aurore, armés d'une ardente patience, nous entrerons aux splendides villes.



undefined

De nouvelles images de la manifestation sont à découvrir dans l'album photos...
Par Première L1 - Publié dans : MANIF POETIQUE
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Vendredi 14 mars 5 14 /03 /Mars 22:14
- Manifestation poétique du 14 mars 2008 -

IMG_3870.JPG

Quelques images de la fin ...

manif2-copie-1.JPG

L
'amour est à réeinventer !



manif3.JPG

Slam... SAUVAGE !!!




Par Céline - Publié dans : MANIF POETIQUE
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Vendredi 14 mars 5 14 /03 /Mars 18:22
  undefined


Parce que la liberté est un des nombreux noms de la poésie et que celle-ci doit retrouver sa place au coeur de la cité, les Premières L1 du Lycée de l'Iroise ont, comme ils l'avaient annoncé, manifesté aujourd'hui à Brest Place de la Liberté.


undefined

La manifestation a été un grand succès. Une réussite par l'affluence d'abord, même si comme souvent les chiffres varient : 24 000 manifestants selon Victor Hugo, qui a toujours tendance à exagérer, 1 manifestant selon Stéphane Mallarmé, comme d'habitude fasciné par l'absence... 

undefined

Une réussite surtout par la qualité des voix qui à travers les lycéens de l'Iroise ont retenti cet après-midi sur le pavé brestois : Arthur Rimbaud, Paul Verlaine, Paul Eluard, André Breton, René Char, Michel Leiris, Henri Michaux, Yves Bonnefoy, Edmond Jabès, Jean-Pierre Siméon, Jean-Michel Espitallier, Patricia Castex-Menier, Yohann, Marine, Yann, Agathe......
 


undefined

undefined

La manifestation se voulait d'abord une célébration festive de la poésie : « Le roman est foutu, la poésie est dans la rue », ont clamé les lycéens. Pour rappeler avec humour que la poésie ne se réduit pas à des jeux de versification, ils ont chanté sur un air connu : « Boileau, si tu savais, tes règles, tes règles... Boileau, si tu savais, tes règles, ce qu'on en fait.... Non ! Non ! Non à la versification ! »


undefined


Il s'agissait aussi de proclamer une fidélité à Rimbaud, au poète-adolescent qui il y a plus d'un siècle tenta par la poésie de « changer la vie » : une banderole rappelait combien « la musique savante manque à notre désir » et les manifestants ont plusieurs fois crié que « l'amour est à réinventer ».
 


undefined


Les lycéens ont déambulé autour des fontaines de la Place (« Crachez, crachez des pluies de rose », ont-ils alors demandé) et de celles de la rue de Siam (« Nos pas font gicler la soif », ont-ils martelé).


undefined


A travers de nombreux slogans qui ont fusé à la plus grande surprise des passants, ils ont voulu affirmer le droit à l'imaginaire (« Rêvons : c'est l'heure ! »), l'exigence du bonheur (« De la douceur, de la douceur, de la douceur  ! ») ou encore la quête sans cesse renouvelée d'une identité (« Nous cherchons un être à envahir ! »). 

undefined

Nul doute que cette « performance » aura permis à chacun d'enrichir son rapport au monde et aux mots. Sur la banderole principale, on pouvait ainsi lire l'invitation suivante de Jean-Pierre Siméon : « Avançons, nous n'avons rien perdu de ce qui nous fait grandir »...
 


undefined

undefined


A voir : les premières photos du rassemblement


A venir prochainement : d'autres images et un film...

Par Première L1 - Publié dans : MANIF POETIQUE
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Vendredi 14 mars 5 14 /03 /Mars 10:27
undefined
Par Première L1 - Publié dans : MANIF POETIQUE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

Derniers Commentaires

Recommander

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés